click on the flag ...

Eric et Daniel RAILLARD

Eric et Daniel Raillard

Photo : Jean-Luc Matte

Respectivement nés en 1966 et 1968 dans une famille baignée de musique traditionnelle du Morvan (leurs parents dansent, chantent, pratiquent le conte, et le grand frère Christophe joue de l'accordéon diatonique), ils apprennent à danser dès l'école primaire sous la houlette de Gérard Chaventon (instituteur qui a remplacé la gymnastique par la bourrée du Morvan, la valse et autres mazurkas, et a ainsi transmis sa passion à des générations d'enfants à Saulieu), puis intègrent rapidement un groupe folklorique du Morvan.

A l'âge de huit ans, on leur confie des instruments : Éric commence par l'accordéon diatonique, puis se met à la vielle à roue, tandis que Daniel étudie successivement l'accordéon chromatique puis diatonique. Dès lors, on les croise régulièrement dans les bals, les animations, les premières journées de la vielle à Anost. Ils vont côtoyer les " anciens " du Morvan, les musiciens confirmés, et profiter de leur expérience et de leur répertoire.

Si les deux frères ont par la suite eu des cheminements différents (Éric devient musicien professionnel, Daniel choisit de pratiquer son instrument en amateur), ils se croisent néanmoins régulièrement à travers diverses expériences musicales. C'est ainsi qu'ils décident en 1993 d'enregistrer une cassette de répertoire du Morvan, en dépoussiérant des morceaux oubliés, interprétés avec l'esprit d'autrefois. Nombre de ces morceaux seront d'ailleurs réappris par les nouvelles générations de musiciens.

En 2002, ils décident de réitérer et dénichent de nouveau de nombreux airs qui étaient joués autrefois puis ont été oubliés. Le travail est long et fastidieux: il s'agit de réécouter des collectages du Morvan dont la qualité s'est détériorée au fil du temps, de reconstituer la mélodie originale, d'analyser les techniques de jeu des anciens afin de restituer le plus justement possible cette fameuse " cadence " qui caractérisait la musique du Morvan, et enfin d'arranger les airs sans les alourdir et de les enregistrer. Le CD intitulé " Jacques Luti " est sorti au printemps 2003. Il doit son titre à une chanson collectée par Gérard Chaventon (encore lui !) auprès de Pierre Machin, et devenue, depuis que les frères Raillard l'ont remise au goût du jour, un véritable " tube " morvandiau !

"Laivou qu'ot passé le Jacquot Luti

Mâ laivou don qu'al ot, mâ laivou don qu'al ot

Al ot dans lai rivière que pouâche

Mâ laivou don qu'al ot, mâ laivou don qu'al ot ... "

Téléchargez le mp3 (56ko) de cette chanson par Pierre Machin!

Les critiques du CD:

"Il y a le touché plein de finesse de l'accordéon et la rigueur de la vielle . Ou bien le contraire ... Toujours est-il qu'au-delà de la parfaite maîtrise instrumentale, c'est la complicité de deux artistes confirmés qui permet à ce type d'enregistrement de sortir de toute confidentialité .

Daniel et Éric dépoussièrent le répertoire du Morvan en le jouant "comme à la maison", en duo au coin du feu, pour le plaisir des oreilles mais aussi pour sortir de l'oubli ces mélodies malheureusement passées de mode . La composition, c'est bien, mais bien interpréter le bon vieux répertoire des familles, c'est un plus que peu de musiciens peuvent se permettre . Avec cette pétillance et cette originalité qui les caractérisent, Éric et Daniel vous invitent à un bal à l'ancienne . Si l'on connaît bien Éric pour sa participation au GOP et à Maubuissons, on connaît moins le petit frère Daniel, il me suffira de dire qu'il a l'esprit de famille et qu'avec leur frère Christophe, ils font honneur aux ménétriers morvandiaux ."

Thierry Laplaud . trad magazine n°91 .

"On ne vous les présente plus . Quand on parle de musique morvandelle, un Raillard n'est jamais éloigné. Cette fois-ci, les frères Raillard ont fait le choix de ressortir du grenier un répertoire collecté auprès des anciens . Cela va permettre d'apporter des airs méconnus, voire inédits au répertoire des musiciens actuels et je parie qu'ils seront, pour certains, rejoués très rapidement .

Le duo vielle-diatonique s'inscrit bien dans cette démarche . Il y avait des précédents, on se souvient de duos comme celui des pères Racoussot et Rougelet ou bien l'Henri Goguelat et l'Henri Clément . C'est vrai, les deux instruments se marient bien . Éric et Daniel Raillard ont bien digéré cet héritage musical et le résultat est vraiment dansant . Ils ont réussi à intégrer à leur jeu une sacrée rythmique, cette fameuse cadence que l'on disait propre aux anciens ! Avec eux, la scottisch fricote avec le ternaire, la mazurka tourne autour de la java, ça swingue .

En résumé : de la danse, de la musicalité et du répertoire..."

Vincent Belin, L'Carnet du Ménétrier n°18 .(UGMM)

Commander le CD





Carnet disponible en téléchatgement
"Jacques Luti" + "Retour vers le passé":

42 partitions de musique du Morvan

117 partitions : airs du Morvan

16 partitions Sédéloc .